banner web
logo

 

Dans le cadre du projet centre-ville, une réflexion conjointe a eu lieu entre la commune, la communauté d’agglomération de Sénart et l’établissement public de Sénart, assisté par un bureau d’étude, pour l’élaboration et la mise en œuvre opérationnelle d’une Charte du Développement Durable.

Notre ambition pour Cesson

L’ambition de la Commune de Cesson, de la communauté d’agglomération de Sénart et de l’EPA Sénart est de porter un projet de renouvellement du centre-ville de Cesson qui soit exemplaire en matière de développement durable.  
Ce projet d’aménagement du centre-ville de Cesson témoigne d’une nouvelle façon de concevoir la ville à l’échelle du territoire Sénartais : animer les centres-villes et renforcer les polarités urbaines. La conception et la réalisation de ce nouveau quartier font l’objet d’une démarche de développement durable. L’Approche Environnementale de l’Urbanisme (AEU) permet de fixer les ambitions de développement durable du projet dès les premières étapes de la conception.
 Des ateliers et des réunions publiques associent les habitants à la conception et à la réalisation du nouveau quartier. La charte de développement durable permet d’acter et de communiquer sur les ambitions de la commune de Cesson, de la communauté d’agglomération de Sénart et de l’EPA Sénart. 

image DD1

 

Une nouvelle impulsion pour le centre de Cesson

Renouveler et dynamiser le centre de Cesson

Le projet de renouvellement urbain situé en cœur de ville permettra de valoriser les espaces disponibles, de supprimer une friche d’activités et de renforcer la vie du centre-ville. Le site du projet bénéficie de la proximité de la gare RER et est desservi par le réseau de bus de la communauté d’agglomération de Sénart. Le nouveau quartier offrira de nouveaux logements, en accession à la propriété et en locatif social ; il accueillera également une résidence intergénérationnelle. Ces nouveaux logements faciliteront le parcours résidentiel des Cessonnais et permettront d’accueillir de nouveaux habitants, avec l’objectif de dynamiser les services, commerces et équipements existants du centre-ville. Le projet se construira en adéquation avec l’existant, notamment en prenant en compte le devenir du verger de Cesson qui constitue un espace vert patrimonial, porteur d’identité pour le nouveau quartier. Il s’inscrira dans un projet global visant à améliorer le centre-ville et notamment la place Verneau et l’avenue Charles Monier.

Apaiser et traverser le cœur de ville

Les aménagements qui seront réalisés dans le cadre de ce projet permettront de pacifier les déplacements au sein du centre-ville : création de voies nouvelles sous la forme d’espaces partagés en lien avec la requalification de l’avenue Charles Monier. Pour compléter les espaces de circulation partagés, des cheminements seront spécifiquement dédiés aux piétons et aux cyclistes. Les habitants pourront ainsi traverser le nouveau quartier à pied ou en vélo sur des voies confortables et sécurisées. Les traversées créées permettront de relier le projet avec l’Avenue Charles Monier, les quartiers voisins et les équipements du centre-ville, participant au désenclavement du site. Le stationnement public sera valorisé par un traitement paysager qualitatif. Les places de stationnement privées seront en sous-sol des immeubles de logement.

 image DD2

 

Intégrer de nouvelles formes urbaines

Le quartier intègrera de nouvelles formes urbaines plus denses, en résonnance avec l’identité locale et le tissu urbain du centre-ville. Le nouveau quartier offrira des espaces extérieurs de qualité (jardin, placette, bassin à ciel ouvert, etc.), dégageant des vues sur l’aménagement paysager et préservant l’intimité des habitants et des riverains. Le projet proposera de nouvelles typologies d’habitat : des immeubles collectifs mais également de l’habitat intermédiaire, valorisant la qualité des logements. Des locaux à usages partagés (buanderie, locaux vélos, etc.) pourront être prévus au sein des opérations de logements dans la mesure où les conditions de gestion de ces espaces auront été anticipées par les promoteurs dans les cahiers des charges de copropriété et par les bailleurs sociaux. Si possible, des jardins privatifs seront prévus pour les futurs habitants au sein des opérations.Dans le nouveau quartier divers programmes seront prévus : une résidence intergénérationnelle, un local associatif, des animations autour du verger et des espaces collectifs. L’implantation de services sera également étudiée.

 

Bien vivre entre ville et nature

Composer les espaces de nature, supports de nouveaux usages

Compte tenu de la valeur patrimoniale et pédagogique du verger, son activité sera conservée dans des proportions permettant à la fois d’assurer sa pérennité et de renforcer ses liens avec le centre-ville. Ce verger « renouvelé » constituera un espace public de qualité, porteur d’identité, où la vie de quartier et l’implication des habitants pourra se développer. Ce poumon vert jouera un rôle très important dans le projet de renouvellement urbain en tant que lieu d’ouverture, de pédagogie et de partage, destiné à faire découvrir aux nouveaux habitants les méthodes traditionnelles d’arboriculture, les variétés anciennes et les cycles biologiques. Une attention particulière sera portée à l’aménagement paysager et à l’environnement proche du site. Les espaces végétalisés, supports de biodiversité, permettront la création d’un microclimat favorable. Le projet d’aménagement prendra en compte la préservation des arbres remarquables en présence sur le site. Le projet encouragera la création et la gestion de jardins partagés : ils constituent un lieu d’échange, de loisirs et de sensibilisation des habitants aux pratiques de jardinage.

Relier les espaces publics, vivre à Cesson de place en place

Depuis le centre-ville de Cesson, de nombreux lieux publics sont accessibles. Dans cette logique, le projet proposera des espaces paysagers complémentaires dont tous les Cessonnais pourront profiter. Le nouveau quartier participera à l’attractivité du centre-ville et de ses placettes, proposant  des  lieux  agréables  susceptibles  d’accueillir  des  activités publiques. Le quartier proposera des espaces publics sobrement aménagés et facilement appropriables par tous. Pour ces lieux, une gestion économe et simple sera visée, permettant un maintien durable dans le temps et un entretien facile par la commune. La mise en lumière et la gestion de l’éclairage permettra de réaliser des économies tout en offrant des ambiances urbaines nocturnes agréables et respectueuses des opérations mitoyennes.

 

image DD3

 

Un quartier exemplaire

Faire des économies d’énergie

Le nouveau quartier tendra vers une conception bioclimatique, tirant parti des orientations et des expositions au soleil, des vents et de la présence de l’eau.  Les logements disposeront d’espaces extérieurs privés et d’orientations favorables au sud. Ils seront de préférence traversants, naturellement éclairés et ventilés.  Les logements conçus seront de haute qualité environnementale dans le but de réduire les consommations énergétiques. La création de bâtiments fortement économes en énergie, permettant la récupération d’énergie ou à énergie positive sera également encouragée. Le nouveau quartier prévoit la mise en place de systèmes de chauffage adaptés (coût et entretien) et performants en matière d’économie d’énergie. Le projet favorisera les innovations en matière de sources d’énergie renouvelables (bois, solaire, géothermie, etc.) dans un souci de viabilité économique.

Etre éco-responsable

La commune de Cesson encouragera l’émergence et le montage d’actions environnementales sur le quartier : les activités autour des jardins partagés, la participation aux activités du verger, etc. Le projet d’aménagement sera accompagné par des actions de sensibilisation pour les habitants de Cesson (guide des gestes verts, tri sélectif, usages des logements et des parties communes, réductions des émissions carbone etc.)
Chaque opération de construction se fera dans le respect de l’environnement et des riverains avec une démarche Chantier Propre. Le projet favorisera la mise en œuvre de matériaux biosourcés et à faible impact sur l’environnement. Le projet d’aménagement prévoira la récupération et la réutilisation des eaux pluviales, sur les espaces publics (entretien et arrosage des plantations) et dans les bâtiments (entretien et nettoyage des espaces communs, alimentation des sanitaires, etc.).

 


 

La Charte de Développement Durable constitue un fil rouge pour  l’ensemble des acteurs du projet de renouvellement urbain du centre-ville de Cesson. Pour assurer sa mise en œuvre, le Cahier de Prescriptions Environnementales déclinera   de   manière   opérationnelle les ambitions de la charte que tous les acteurs devront respecter (promoteurs, bailleurs sociaux,maîtres d’œuvres, constructeurs,etc.). Les ambitions environnementales seront inscrites dans les contrats quil ient l’EPA Sénart à ses partenaires.Ce document a été réalisé par l’EPA Sénart, en collaboration avec le Groupe RE-Sources,dans le cadre de la démarche AEU sur le projet de renouvellement urbain de Cesson. 

 


 

En Bref...

  • 1