banner web
logo

ZAC Cesson Centre

Depuis 2011, date du lancement du projet d’aménagement du centre-ville, les élus et les cessonnais ont eu l’occasion de débattre sur l’avenir du centre bourg. Des réunions publiques et des ateliers de concertation ont permis à chacun de s’exprimer.
La municipalité et l’Etablissement Public d’Aménagement de Sénart ont engagé une étude de faisabilité sur l’aménagement de notre coeur de ville. Une présentation du périmètre d’étude a eu lieu le 30 juin dernier en mairie. Une quarantaine de cessonnais ont pu donner leur avis. Les remarques évoquées seront prises en compte par la ville et l’E.P.A. afin d’alimenter à la fois la proposition d’aménagement à moyen terme mais aussi les orientations de la municipalité sur l’ensemble du centre-ville à long terme.

Suite à la réunion publique du 30 juin 2017 et préalablement à la création de la ZAC Cesson centre, le public est invité à s’exprimer sur ce projet d’aménagement dans le centre de Cesson. Un registre de concertation ainsi que la présentation du 30 juin 2017 sont disponibles dans le hall de la mairie.

Télécharger la présentation

Projet COOPIMMO (avenue Charles Monier)

Un programme de 31 logements en accession situé derrière la Villa Juliette (plan ci-contre) vient d’être confié par l’EPA Sénart au promoteur Coopimmo. Ce projet rentre dans le cadre des orientations du Programme Local de l’Habitat (2015-2020) et a été élaboré en concertation avec la ville.
Une consultation préalable avant le dépôt du permis de construire a été organisée au mois de juin 2016.

Le permis de construire a été déposé en mairie le 28 décembre 2016. Celui-ci tient compte des remarques soulevés lors de la concertation. Il est consultable en cours d'instruction du 9 janvier au 9 février 2017 en mairie.

Projet FSM (avenue Charles Monier)

Situés en centre-ville, les 31 logements locatifs sociaux du bailleur Foyers de Seine et Marne ont accueilli leurs premiers occupants en juin 2016. Cette opération est constituée de 25 logements collectifs et de 6 logements en maison de ville.

Résidence intergénérationnelle (avenue Charles Monier)

A l’issue du concours lancé par le bailleur social 3F pour la réalisation de la résidence intergénérationnelle avenue Charles Monier  le cabinet MDNH, Marie Degos & Nicolas Hartung, architectes a été désigné lauréat.
Les dossiers de financement ont été déposés auprès de la Direction Départementale du Territoire comme prévu. Avec cette réalisation de 80 logements, la municipalité respecte ainsi le quota imposé par l’Etat de 147 logements en locatifs sociaux à mettre en œuvre dans le cadre du plan triennal 2011-2013.
Toutefois, avant le dépôt du permis de construire, des études de détails sont nécessaires pour parfaire le projet.
L’Etat fera connaître prochainement les contraintes qui seront imposées à la commune en matière de réalisation de logements locatifs sociaux pour le nouveau triennal 2014-2016.

Délivrance du permis de construire

Depuis 2011, date du lancement du projet d’aménagement du centre-ville, les élus et les habitants ont eu l’occasion de débattre sur l’avenir du centre bourg. Des réunions publiques et des ateliers de concertation ont permis à chacun de s’exprimer.
La résidence intergénérationnelle se concrétise par la délivrance du permis de construire. Cette 1ère opération immobilière en centre-ville réalisée par le bailleur 3F-Résidence urbaine sera implantée sur l’ancien garage et station-service situés au 9 avenue Charles Monier. Les travaux de démolition et de viabilité commenceront au deuxième semestre 2014.
Le chantier a été sécurisé et les travaux de construction des bâtiments devraient démarrer au début de l’année 2015.

Réunion publique du 16 octobre 2013

La réunion publique organisée le 16 octobre2013 est un point d’étape sur l’avancée du projet. Lors du processus de concertation engagé entre mars et juin 2013, les participants ont pu faire leurs
remarques sur le projet. Lors de la réunion publique du 25 juin, le résultat de ces travaux a été présenté par le cabinet Trait Clair et le Maire avait demandé à l’Etablissement Public d’Aménagement de Sénart (EPA) d’étudier les propositions qui avaient été faites. Le 16 octobre, l’EPA a présenté le résultat de ses travaux suite aux souhaits exprimés par M. le Maire et les habitants.
Parmi toutes les questions suscitées par la présentation de l’EPA, la place du logement, des déplacements, des stationnements, l’aspect environnemental et la cohésion avec le Contrat de Développement Territorial ont été soulevées. Le public venu nombreux a évoqué toutes ses questions. Parmi  les sujets abordés :

Le nombre de logements

Le nombre de logements sera ramené à 340-350 logements au lieu des 400 envisagés initialement.

Une résidence intergénérationnelle

Afin de tenir compte de l’imposition faite par l’Etat de mettre en œuvre 147 logements locatifs sociaux au lieu des 180 préalablement fixés, et ce avant la fin 2013 pour respecter le plan triennal imposé à la commune, la municipalité a décidé la réalisation d’une résidence intergénérationnelle de 80 logements avenue Charles Monier. Cette opération souhaitée dès la création du périmètre d’étude (cf. Cesson infos n°214 de janvier-février 2013) et réalisée par le bailleur social 3F vient compléter les 31 logements à réaliser au 4 avenue Charles Monier et les 36 sur la Plaine du Moulin à Vent (voir Cesson-Infos n°217). L’EPA sera sollicité pour l’aménagement des terrains nécessaires à cette opération.
Cette résidence accueillera des logements pour les personnes à mobilité réduite en rez-de-chaussée, des logements pour les jeunes, les personnes âgées et les familles ainsi qu’un local associatif.
L’opération sera construite en partie sur les terrains de l’ancien garage du centre et en partie sur des terrains communaux.
Le calendrier d’exécution est particulièrement serré pour répondre aux exigences de l’Etat. L’équipe de maîtrise d’œuvre sera désignée fin novembre à l’issue du concours qui est en cours. Le permis de construire devra être déposé avant Noël.

L’Approche Environnementale de l’Urbanisme

La qualité de l’environnement et du développement durable sera un élément déterminant dans la poursuite de ce projet. Le bureau d’études mandaté par l’EPA s’inscrit dans cette démarche et sera à l’écoute des habitants. Au printemps, des ateliers seront programmés pour explorer tous les champs du possible et chercher des solutions nouvelles. Une Charte de référence en découlera. Cette dernière permettra d’imposer des règles environnementales et urbanistiques aux promoteurs et aux constructeurs.
Une réflexion sur l’évaluation des objectifs à la sortie du projet sera également proposée.

Documents :

Concertation du public

L’étude de faisabilité présentée par l’EPA confirme l’intérêt pour la commune de lancer une réflexion plus vaste sur l’avenir du centre-ville au-delà de la zone de projet. C’est la raison pour laquelle les élus ont chargé le bureau d’études Trait Clair de prendre en compte l’avis des Cessonnais et d’alimenter à la fois la proposition d’aménagement à moyen terme mais aussi les orientations de la municipalité sur l’ensemble du centre-ville à long terme.

Retrouvez tous les comptes rendus des différents ateliers :

Pour tous renseignements, vous pouvez contacter la direction des services techniques au 01 64 10 51 10.

Réunion d'information

Mardi 18 décembre 2012, la ville de Cesson et l'EPA de Sénart ont présenté la démarche et les premières réflexions sur le centre-ville et son aménagement lors d'une réunion publique.
Ci-dessous vous retrouverez :

Création du périmètre d'études

Le centre-bourg, principalement constitué d’habitations individuelles, présente un potentiel de développement soumis à une pression foncière de plus en plus pressante, lié à l’existence de terrains faiblement bâtis ou dont le passage en terrain constructible peut être envisagé à court ou moyen terme.
Afin de préserver son cadre de vie attenant, la municipalité souhaite maîtriser au mieux ce potentiel, par l’instauration d’un périmètre d’étude, lui ouvrant le droit de différer toute demande d’autorisation de travaux, constructions ou installations susceptibles de compromettre ou de rendre plus onéreuse la réalisation d’aménagements d'intérêts publics.
L’ouverture de ce périmètre d’étude sera l’occasion de :

  • s’intéresser aux conditions de vie dans le centre-bourg
  • distinguer un cœur opérationnel délimité par la zone AUa du PLU
  • d’étudier la construction éventuelle d’une résidence pour personnes âgées, de logements individuels, de collectifs locatifs, et / ou en accession, de commerces,…

Une réflexion est menée en amont sur les enjeux, la faisabilité, les incidences,… auxquels les riverains, comme l’ensemble des Cessonnais qui le souhaitent, pourront participer.  Une grande concertation sera proposée prochainement aux cessonnais. Nous ne manquerons pas de vous en informer.
Des documents d’informations complets peuvent être téléchargés : 

 

En Bref...

  • 1